Le Musée Cernuschi

 Dans J&L Chasse aux Musées

J&L Chasse aux musées

L’actuel musée Cernuschi n’était à l’origine que la luxueuse maison de ville de l’homme d’affaire Henri Cernuschi. Passionné par les arts asiatiques, découverts au cours d’un voyage réalisé vers 1870, le propriétaire des lieux rassemble une importante collection d’objets achetés au Japon, au Vietnam, en Corée mais surtout en Chine.

musée cernushi

En 1896, le riche homme d’affaire lègue par testament ses biens à la ville de Paris. Inauguré en 1898, le musée Cernuschi interpelle les visiteurs car peu de travaux y ont été effectués. Beaucoup doutent que le propriétaire ait pu vivre pendant plusieurs années au milieu d’une collection aussi exotique et aussi dense.

Et pourtant, certains témoignent : « Il vivait au milieu de ces divinités monstrueuses, entre des meubles qui étaient surtout des vitrines. On osait à peine s’asseoir sur une chaise, tant on avait le sentiment que c’était celle du gardien »

André de Fouquières, Mon Paris et ses Parisiens. II. Le quartier Monceau.

Entre 2001 et 2005, le musée à décidé d’opter pour une muséographie plus contemporaine et lance de grands travaux. Le visiteur déambule à présent dans de grand espaces ouverts et lumineux. Les responsables du musée ont fait le choix de la qualité sur la quantité, ne présentant que les objets les plus beaux et pertinents.

musée cernushi
musée cernushi

Le clou de la visite est un immense Bouddha de bronze rapporté par Cernuschi lui-même, installé au même emplacement depuis la construction de l’édifice.

Lieux idéal pour ceux qui cherchent à s’évader pour quelques temps, ce musée s’avèrera être une oasis de zen et de lumière au centre de Paris.

Thibaud

Informations clés | Musée Cernuschi

Propriétaire notoire : Henri Cernuschi (1821-1896)

Dates de construction : 1872-1873

Architecte : William Bouwens van der Boijen (1837-1907)

Vocation première : Luxueuse maison de ville

Thématique du musée : Arts asiatiques

Crédit photos: photo de présentation: Figurines mingqi représentant des dames de la Cour de la dynastie Tang © Guillaume Jacquet

Recommended Posts

Laisser un commentaire

musée nissim de camondomusée de la vie romantique